08/07/2017

Atel. 13/3/18 : Petit pays par Gaël Faye

Ce premier roman de Gaël Faye a été plébiscité dès sa parution. Né au Burundi en 1982, l’auteur est arrivé en France à l’âge de 13 ans, très bousculé par les événements qui ont déchiré le pays. Après ses études, il devient analyste financier à la City de Londres durant trois ans, il choisit de rentrer en France et se fait connaître à travers le rap. L’éditrice Catherine Nabokov l’encourage à se mettre à l’écriture. Ce sera « Petit pays ». Gaby, le personnage principal, raconte son enfance et la bande de copains avec lesquels il fait les 400 coups. Du haut de son enfance, le jeune garçon observe le monde autour de lui, le comportement des adultes. L’insouciance de l’enfance est bientôt ébranlée par la séparation des parents puis les bruits de guerre civile qui se profile et, en 1994, le drame du génocide rwandais. Tragédie et humour se mêlent dans ce récit fait de poésie et de légèreté. Jamais le roman ne décrit l’horreur du génocide mais il montre les répliques qu’un tel séisme laisse dans la vie. Une interrogation sur les tourments de l’enfance confrontée à des événements qui la dépassent, la perte de l’insouciance, la découverte identitaire, autant de thèmes qui sous-tendent le récit. (Monique Sacré)

(Grasset éditeur)

 

 

 

15:36 Écrit par Jacques Bette | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.