09/07/2017

Conf . 12/12/17 : Breendonk - le devoir de mémoire par O. VAN DE WILT, conservateur du Mémorial

Le Mémorial de Breendonk et le devoir de mémoire

Au début du XXe siècle, le besoin se fait sentir de créer une ligne de défense fortifiée afin de protéger le port et la ville d’Anvers. Elle sera  composée de 18 forts parmi lesquels celui de Breendonk.  En 1914, malgré une héroïque défense, le fort ne résistera pas.

C’est de là qu’en mai 1940, lors de l’invasion allemande, le roi Léopold III  s’adressera  au pays.

 Après la capitulation, le fort  sera transformé par l’occupant en Auffanglager, camp de passage avant la déportation vers les camps de concentration.

Nombreux sont ceux  qui n’en reviendront pas 

Afin qu’on ne les oublie pas et qu’on n’oublie pas, Breendonk deviendra un Mémorial.

 

 

10:26 Écrit par Jacques Bette | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.